Publié le

Construire son BB-8 de A à Z – Partie 4: La peinture

Maintenant que nous avons assemblé les différentes parties de notre dôme nous pourrions très facilement être tentés de les fixer définitivement mais cela n’aurait pas beaucoup de sens, vu qu’il faudrait tout démonter pour passer à l’étape de la peinture. Prenons donc notre mal en patience et voyons comment éviter de perdre du temps dans des étapes longues et laborieuses comme le ponçage de nos pièces imprimées en 3D. Pour rappel, le guide d’assemblage fourni par le Club suggère de se munir d’une ponceuse circulaire pour obtenir un dôme bien lisse et d’appliquer ensuite quelques couches de peinture de préparation.

Qu’à cela ne tienne, nous avons récupéré notre premier panneau du dôme qui contenait pas mal d’imperfections et avons procédé à quelques tests pour voir s’il était vraiment utile de poncer le PLA avant d’appliquer notre peinture ou si un mastic en spray pouvait gommer les différentes imperfections comme les rayures entre les différentes couches d’impression.

 

DSC_0067

 

Nous avons donc utilisé un mastic en aérosol de chez Leroy Merlin (vendu à 9.65 € l’aérosol de 400 ml) que nous avons appliqué en 3 couches assez grossières avec un petit temps de séchage entre chacune d’elle. Ensuite nous avons poncé le panneau avec une feuille abrasive à gros grain (180) et avons appliqué 2 nouvelles couches de mastic. Après séchage nous avons à nouveau poncé avec une feuille à grain moyen (240) pour finalement repasser une dernière couche de mastic. L’idée étant de poncer une dernière fois avec une feuille abrasive à grain très fin (feuille de finition de 120) avant d’appliquer notre première couche de peinture blanche. Je vous laisse juger par vous même du résultat avant le dernier ponçage.

 

DSC_0063

 

Personnellement, je pense que le résultat est assez convainquant sachant que quelques couches de peinture doivent encore venir par dessus 😉

 

DSC_0061

 

Il ne nous reste donc plus qu’à reproduire ce procédé sur l’entièreté des pièces de notre dôme.

 

DSC_0124
DSC_0122
DSC_0128

 

Voilà ce que cela donne avec les différents éléments dans leurs inserts.

DSC_0132

 

A ce stade-ci je vous invite à vous pencher d’un peu plus près sur les différentes rayures du dôme ainsi que sur les petits détails qui demandent une retouche car une fois que vous aurez appliqué votre peinture les retouches seront beaucoup plus compliquées à faire. Pour votre information, nous avons utilisé à peu près tous les outils possibles et imaginables pour essayer de corriger un maximum les petits défauts à droite et à gauche. Gardez tout de même en tête que certains de ces détails seront masqués par la peinture et que l’étape finale de « sallissage » (weathering en anglais) fera ressortir vos lignes de manière bien nettes 😉

Place maintenant à la mise en couleur de notre BB-8. Trouvez la bonne teinte n’est pas réellement compliqué à partir du moment où vous vous tenez bien informé de ce qu’il se passe dans le forum du Club. Après, il s’agit essentiellement de trouver le revendeur le plus proche qui dispose de toutes les couleurs en stock et d’essayez de diminuer le prix au maximum. Pour notre part nous avons porté notre choix sur la marque Montana. D’une part parce qu’il s’agit d’une marque Allemande et d’autre part parce que leur catalogue est très très complet. Les graffeurs en tout genre connaissent probablement cette marque et sa réputation n’est plus à faire pour un prix très correct qui tourne à environ 4 € l’aérosol sur le net.

DSC_0232

 

Comme vous pouvez le constater, nous en avons pris plusieurs de la même teinte (surtout le blanc) pour une fois de plus continuer à martyriser notre pièce de torture et faire notre choix final.

 

DSC_0236

 

Pas trop de questions à se poser pour le gris qui correspond très bien à nos attentes, il s’agit du Montana White « Silver ». Pour l’orange nous sommes partis sur le Montana Gold « Scampi » et le blanc sera le Montana White-Out. Vous remarquerez également sur la photo d’ensemble que nous avons opté pour un vernis matte et non un vernis brillant mais ça… c’est juste une question de goût ^^

De retour à l’arrière de notre boutique pour une petite session de peinture… enfin 🙂

 

DSC_0243

 

Le blanc n’est pas très compliqué à appliquer vu qu’il faut en mettre partout (excepté sur l’anneau qui sera gris)…

DSC_0238
DSC_0242
DSC_0240

 

Place maintenant à la partie un peu plus « prise de tête » qui consiste à appliquer du tape de masquage sur les parties qui doivent rester blanche. Pour ce faire nous avons commencé par une petite pièce, histoire de se faire la main et de valider le bon choix du tape en question et de la technique en général.

DSC_0244

 

Nous en avons bien entendu profiter pour passer quelques couches de gris sur l’anneau mais comme vous pouvez le constater, le résultat est assez sympa.

 

DSC_0250
DSC_0251
DSC_0249

 

Place maintenant à notre orange « Scampi » qui lui par contre va nécessiter un bon bout de temps de préparation pour appliquer le tape de masquage et le papier journal. Notez que vous pouvez tout à fait utiliser du papier de journal sans l’image de Star Wars mais parfois le hasard fait bien les choses 😀

 

DSC_0247
DSC_0246
DSC_0252

 

Retirer le tape de masquage et le journal se fait assez facilement mais pensez à bien laisser sécher votre peinture au risque de devoir tout recommencer. En ce qui nous concerne nous avons appliqué la peinture un samedi pour ne retirer le tape que le lundi soir… Oui je reconnais que je ne pensais qu’à ça le dimanche…

 

DSC_0256

 

Finalement le résultat n’est pas trop mal…

DSC_0258
DSC_0257
DSC_0259

 

Et parce qu’on aime bien les photos d’ensemble, voici ce que cela donne…

 

DSC_0262

 

Il ne nous reste plus qu’à nous occuper du rond noir autour de l’oeil. Pour se faire on prend les mêmes et on recommence mais cette fois-ci on y va au pinceau.

 

DSC_0263
DSC_0269

 

Il nous reste encore à assembler le plateau interne du dôme ainsi que l’antenne flexible et bien entendu, les petits aimants qui fixeront le chapeau du dôme. Rien de bien compliqué pour le plateau interne vu qu’il ne s’agit que de quelques vis et boulons de type M3 x 12 mm…

 

DSC_0070

 

Pour l’antenne flexible nous avons coupé 15 cm dans un morceau de métal de 2 mm de diamètre. Vous trouverez assez facilement cette tige dans n’importe quel magasin de bricolage ou de modélisme ou comme nous, dans un recoin de votre atelier par hasard ^^

 

WP_20160416_14_15_56_Pro

 

Les aimants par contre demandent un peu plus de travail mais une fois la technique trouvée, c’est un jeu d’enfant.

 

DSC_0279

 

Comme vous pouvez le constater ci-dessus, nos aimants proviennent de chez « SuperMagnete » en Allemagne. Ils s’agit d’aimants rond de 3 mm de diamètre, 1 mm de haut et une magnétisation de force N48 comme préconisé par le Club. Il seront fixés à l’aide de colle de type Super Glue, la lime étant disponible pour affûter l’emplacement au cas où…

Faites très attention au sens de montage des aimants. Je ne vais pas vous faire de leçon sur la magnétisme mais si vous les montez à l’envers, la force les éloignera l’un de l’autre. Pour éviter ce genre de mésaventure nous avons tout simplement fixé les aimants par « bloc » comme illustré ci-dessous.

 

DSC_0276

 

Un point de colle forte, on insert le bloc et on retire les aimants supérieurs pour laisser celui du bas se fixer tranquillement…

 

DSC_0277

 

Répéter l’opération sur le chapeau du dôme et le tour est joué 😉

 

DSC_0275

 

Pour clôturer la partie « Peinture » il reste à s’occuper de la touche finale, à savoir le « weathering » qui consiste à salir le dôme et lui donner son look final de grands baroudeurs du désert mais nous allons garder cette étape pour notre tout dernier billet c’est à dire quand notre BB-8 sera entièrement terminé histoire de garder les mêmes proportions dans nos différents mélanges.

Dans notre prochain article nous détaillerons finalement la partie électronique du dôme qui consiste à lui ajouter les leds et lui donner enfin la parole.

Affaire à suivre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *